130120063340178260
Auteur : Fuyumi Ono
Illustration :  Akihiro Yamada
Éditeur : Milan
Parution : 9 avril 200230 août 2003
Tomes : 12 

Résumé :

L’histoire se déroule dans le monde parallèle des « 12 Royaumes », une série d’îles divisées en 12 royaumes, et dont la société est comparable à celle de la Chine ancienne. Chaque royaume est gouverné par un roi ou une reine, choisi par le kirin, un animal sacré envoyé par le Ciel, et affecté à un royaume en particulier. Lors de grandes catastrophes naturelles semblables à des ouragans, les shoku, ce monde et le nôtre entrent en interaction, et des échanges hors de tout contrôle entre les deux se produisent. Et si les habitants de ce monde connaissent vaguement l’existence du nôtre, l’inverse s’avère inexact.

Propulsés dans un univers parallèle, Yoko va devoir affronter un monde hostile et inconnu, celui des douze royaumes.

Mon avis :

Une saga qui est très peu connue à mon grand désarroi … De l’histoire à l’écriture ces romans sont justes SUBLIME. Je n’ai pas assez de mot pour exprimer mes sentiments vis-à-vis de ces romans.
Déjà elle se compose particulièrement, 6 tomes sont consacrés à Yoko, jeune fille qui a été « kidnappée » par son kirin Keiki. Pendant son kidnapping qui n’en était pas vraiment un, puisque Keiki est là pour la protéger, elle fut perdu par celui-ci qui tenta de la protéger, laisser seule, on va suivre son ascension dans un monde qu’elle ne connaît pas,  une très dure réalité, celle de la trahison, et du sacrifice se montrera.

La destiner de Yoko est de devenir reine au côté de Keiki son kirin, mais cette destiner qu’elle ne veut pas cette voix venir à elle de force. On s’attache à tous les personnages, ils ont de vraies personnalités, et on se sent vite à avoir le même mode de penser de Yoko dans son aventure.

Si une partie des tomes parlent de l’histoire de Yoko, les 6 autres sont des histoires parallèles d’autres royaumes.

– Les Ailes du destin : Shushô n’a que douze ans, mais déjà une seule ambition : devenir reine du royaume de Kyo. Accompagnée par Gankyû, un chasseur de monstres, elle se met en route vers le mont Hô. Là-bas, elle se présentera au kirin, seule capable de la reconnaître comme souveraine. Mais bien des épreuves l’attendent avant cette rencontre avec son destin … (Un de mes préférés)

– Le Rivage du Labyrinthe, partie 1 : Taiki est le kirin du royaume de Tai. C’est lui qui désignera le futur roi. C’est lui qui le servira sa vie durant. C’est sur ses épaules que reposera le destin du royaume. Tout est écrit. Mais Taiki, lui, ne le sait pas. Pas encore…

– Le Rivage du Labyrinthe, partie 2 : Taiki, le très jeune Kirin du royaume de Tai, désignera le prochain roi. Il doit le choisir parmi une foule de prétendants, rassemblés sur le mont Hô. Or Taiki doute, Taiki hésite… Il attend un signe du Ciel, LE signe clair qui dictera son choix. Mais le Ciel reste muet…

– Le Royaume de l’idéal : Cinq nouvelles, cinq récits pour pénétrer encore une fois le monde des 12 royaumes. Il y a Taiki, de retour dans son: royaume de Tai toujours plongé dans un interminable hiver. Gekkei, qui s’interroge sur son destin. Rakushun, qui se confie à Yôko, la reine de Kei. Le prince de So qui comprend enfin le sens de sa vie d’infatigable voyageur. Et le roi de Sai qui poursuit sa quête du royaume idéal. Cinq destinées pleines d’épreuves et de mystères.

Les romans sont assez petit composés d’environ 500 pages, qui se lisent à une vitesse déconcertante !

Concrètement il y a dans chacun la même qualité d’écriture, mais aussi une particularité qui se trouve dans chacun des tomes, des pages illustrés ! Magnifiquement illustré, même si j’aime pouvoir imaginer à quoi ressemblent les personnages du livre que je lis, avoir les illustrations m’a permis vraiment de m’immiscer dans l’aventure !

Une lecture fluide, pour une aventure merveilleuse, vous ne regretterez pas d’avoirs dans vôtres bibliothèques et encore moins de les avoirs lus !

 

Publicités