cinquante-nuances-de-grey

Auteur : EL JAMES
Éditeur : JC Lattès
Parution : 17/10/2012
Pages : 560
ISBN : 978-2-709-64252-1

Résumé :

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Mon avis :

Bon…j’ai lu le livre sans avoir vu le film, ce n’est pas un genre qui m’intéresse au premier abord mais cette saga a pris une telle proportion que je voulais comprendre pourquoi ! Et la réponse je la cherche encore…oui pourquoi une telle publicité, pourquoi autant de fans ? Je ne dis pas que le premier tome (car oui je n’en ai lu qu’un) est mauvais, mais rien ne vaut un tel engouement.

Parlons de ce qui est censé faire la saga, le « SM », alors le SM c’est une chose, mais quand on en arrive à connaitre tous les mouvements d’Anastasia, ou elle vit, ou elle travaille, si oui ou non elle mange…alors 2 minutes ça va mais c’est comme ça tout le long du livre…j’appelle ça un STALKER ouais et on peut rajouter PSYCHOPATHE DÉRANGER, non mais heureusement qu’il voit un psy parce que sinon … bref c’est vraiment ce côté-là du livre qui ma dérangée, le côté « je contrôle tout et en plus je fais passer ça pour normal dans le monde du SM ». Donc je tiens à préciser SM ne veux pas dire Maniaque du contrôle.

Sinon la relation sentimentale Anastasia/Christian, bah rien de bien originale, je comprends tout à fait la position d’Anastasia qui hésite à entrer dans ce cercle vicieux et ceux ou celle qui disent « elle hésite trop » … franchement mettez-vous deux minutes à sa place ! Ok elle est amoureuse, il est fantastique lui fait connaitre des choses merveilleuses, mais à coté de ça vous diriez oui à vous faire talocher le cul parce que vous avez osé émettre un avis ?

Bref, côté personnage je n’ai rien à y dire, j’ai beaucoup aimé les conflits intérieurs d’Ana’ et j’ai trouvé c’est moment là très drôle. Christian a certes un côté psychopathe qui me dérange mais la personnalité reste bien construite, ainsi que tout les autres. Je me suis prise d’attachement et de curiosité pour le majordome Taylor, j’ai vraiment envie de savoir qui il est, d’où il vient, etc !

En gros il n’est pas mauvais mais rien ne m’a convaincu qu’il était pour moi le meilleur livre de tous les temps ou de l’année :p !

Je vous invite à lire la chronique sur le même sujet de

 Tout un monde a lire

Publicités